Vibrodigipuncture

Vibration par le diapason.

La vibropuncture est née assez tardivement au 15ème siècle.

Les médecins bouddhistes (les Lamas) qui voyageaient beaucoup, ont développé une méthode adaptée à leurs longs déplacements. Ils frappaient sur un petit récipient en laiton pourvu d'une pointe et rempli plus au moins d'eau, selon la fréquence recherchée, sur le point des méridiens à traiter.

L'idée de remplacer le petit bol à pointe par des diapasons est assez récente, une vingtaine d'années environ.

Une large gamme de 20 diapasons de différentes fréquences a été mise au point et est nommée « les fréquences planétaires des diapasons ».

Dans le cadre du cabinet, je n'utile que deux diapasons.

  • Le diapason de tonalité G. 136,10 Hz
  • Le diapason de tonalité P. 194,18 Hz

Sa fréquence son correspond parfaitement à la fréquence vibratoire du corps biologique des hommes ou des animaux.

Lorsque les diapasons se mettent en résonnance, le système nerveux, les muscles, les organes se réharmonisent. L'esprit se détend, la tension se réduit, le flux sanguin augmente. Cala réveille l'énergie de vie des cellules du corps. C'est un vrai cadeau pour celui qui reçoit le soin. Le diapason est déposé sur le corps et par lequel, le son se propage par voie osseuse. Ce n'est pas simple d'expliquer un ressentit. Le plus parlant est de « tester ».


Ce document reste pour info...